P'tite Fabrique

Les activités

Les grandes oeuvres du confinement

Durant toute la période du confinement, la P’tite Fabrique propose deux séances, à réaliser dans son lieu de vie avec le matériel que l’on a sous la main, pour tous les enfants, tous âges, tous niveaux (de la maternelle à la primaire).

Les Grandes œuvres du confinement #2

« Performance Minutes »

Pour la deuxième séance à la maison la P’tite Fabrique a choisi de s’inspirer du travail d’un artiste autrichien: Erwin Wurm.

Avant de commencer, il convient de faire un petit point sur le travail de l’artiste qui peut désappointer au premier abord:)
Erwim Wurm est un artiste contemporain dont le travail fait la part belle à l’absurde, l’instantanéité, le tout avec une bonne dose d’ironie et d’humour. Parfait par les temps qui courent !
Connu pour ses photographies, ses vidéos ou encore ses performances, l’artiste fait notamment appel aux corps (le sien, ceux de ses modèles, ceux des spectateurs) qu’il met en interaction avec des objets simples du quotidien (vêtements, cartons, ustensiles, outils…) donnant alors un sens nouveau à des actions absurdes.
N’ayons pas froid aux yeux, laissons parler notre humour et notre imagination et place à des petites performances minutes !

→ Cette séance doit se faire avec l’aide d’un adulte, au moins!
→ Pour cette séance vous aurez besoin de vieux vêtements qui ne craignent rien (tee-shirt, pyjamas, collant, chemise…) de la fonction « photo » d’un téléphone et d’au moins deux personnes motivées ! (celui qui pose, celui qui prend les photos). N’hésitez pas à faire participer toutes les personnes présentes avec vous et amusez vous bien ;)

>> Pour les plus grands :

. Choisir un vêtement plutôt grand et large et l’enfiler.
. Une fois porter à vous de modifier sa forme/fonction initiale jusque lui donner un aspect difforme. Pour cela, vous pouvez le déformer, l’étirer, le tourner, le renverser, le gonfler, le boursoufler…
. Pour vous aider vous pouvez utiliser des objets divers, d’autres vêtements ou même d’autres personnes, à glisser sous les vêtements.
. Une fois le vêtement transformé, prenez une pose (ne plus bouger comme une sculpture) et faites la photo ! (Prendre garde à ce que l’on ne voit pas les artifices qui permettent la transformation)
. Attention: réfléchir avant de se lancer, trouver la meilleur façon de modifier la forme des vêtements, faire des tests et surtout faire preuve d’imagination et d’ingéniosité.
. Envoyer nous la photo que vous jugerez la plus réussie.

>> Pour les plus petits (plus adapté aux petits mais tous les enfants peuvent le faire aussi) :

. Choisir un vieux tee shirt/ pyjama/chemise et le mettre.
. Observer l’image, s’en inspirer et identifier de quelle manière vous aussi vous pouvez donner une autre fonction/forme au vêtement.
. Utiliser son corps, ses membres, mais attention le corps (la peau) doit être le moins visible possible.
. Prendre en photo la pose la plus réussie et nous l’envoyer.

Le travail photographique de Erwin Wurm est exposé à La Maison Européenne de la Photographie, le confinement ayant entraîné une fermeture de toutes les expositions, la MEP à fait le choix de partager une partie du travail de l’artiste sur son compte instagram, n’hésitez pas à y jeter un petit coup d’œil si vous souhaitez en connaitre un peu plus sur le travail de l’artiste.

Pour rappel :

→ Toutes les œuvres issues de ce confinement seront exposées lors de notre exposition de fin d’année à la P’tite Fabrique (y compris les photos) alors pensez bien à les garder et à les signer !
→ Toutes les séances resteront en ligne pendant toute la durée du confinement afin que chacun puisse les faire à son rythme et selon ses envies.
→ N’oubliez pas également de nous envoyez une petite photo des œuvres des enfants, ça nous fait super plaisir :)

Rendez vous mardi prochain pour la prochaine séance à la maison !
Camille & Mina.


Les grandes œuvres du confinement #1

 « Derrière la fenêtre »

Henri Matisse, La fenêtre ouverte à Collioure, 1905

Pour cette première séance à distance nous avons choisi un thème simple. Tout le monde à au moins une fenêtre devant soi (enfin on l’espère), deux feuilles, un crayon papier, des feutres ou des crayons de couleur, un ciseau et de la colle.

. Prendre une feuille format rectangulaire (ou format portrait), idéalement A4
. Dessiner la fenêtre de son choix (une qui est dans la maison, dont la vue nous plaît le plus). Attention : dessiner une fenêtre suffisamment grande, elle doit bien occuper l’espace de la feuille, sans toutefois en toucher les bords.
. Découper les ouvertures de la fenêtre pour l’ouvrir et bien la plier afin que celle-ci reste ouverte (pour les plus jeunes un adulte peut aider au découpage, car il faut découper à l’intérieur et bien droit!).
. Coller une deuxième feuille derrière la première, en prenant garde à bien rester bord à bord et à ne pas mettre de colle à l’endroit de l’ouverture de la fenêtre.
. Se mettre en face et dessiner ce que l’on voit par la fenêtre lorsque celle-ci est ouverte. Prendre garde aux différents plans (respecter les mesures et les tailles), c’est le moment pour les plus grands de s’exercer à la perspective.
. Mettre son dessin en couleurs, avec des feutres ou des crayons de couleurs. Attention au coloriage, respecter le sens du tracé et de l’objet, essayer dans le mesure du possible de ne pas déborder.
. Pourquoi pas faire aussi l’intérieur de la fenêtre si on le souhaite et si on a la place (les murs, les bords de la fenêtre, les rideaux…)

> Pour les plus petits :
. Un adulte trace la fenêtre, l’ouvre et colle la feuille derrière.
. L’enfant observe attentivement ce qu’il voit par sa fenêtre, il identifie des ensembles/ des zones de couleurs (par exemple: une zone de ciel bleu, une zone d’immeuble gris, une zone de toit rouge, une zone arbre vert…).
. Dans l’ouverture de la fenêtre il replace au même endroit les espaces de couleurs qu’il a identifié.
. Bien délimiter ces espaces avec son crayon à papier, on obtient donc plusieurs zones, il peut même y avoir des espaces plus petits dans des espaces plus grands (par exemple il y a des fleurs qui se détachent sur un ciel bleu).
. Mettre les bonnes couleurs dans les bonnes zones. On essaye de pas dépasser et de colorier toujours dans le même sens.

♥ Une fois l’oeuvre terminée, (n’oublier par la signature devant) penser à la garder bien précieusement et a nous envoyer une photo de vos réalisations (par mail ou par tel) !

Merci !
Et à vendredi pour une nouvelle séance à distance :)
Camille & Mina.

Henri Matisse

René Magritte

Pierre Bonnard
Vincent Van Gogh, Vue des toits de Paris de la chambre de Vincent, 1887

Zhu Hong, Room with windows, 2010

Réservations

Tarifs :.

Horaires :